Camus contre les barbares

L’attitude de Camus vis-à-vis du terrorisme se résume à la formule qu’employait son père devant la cruauté des combattants : « Un homme, ça s’empêche. »        Etudes sur l’homme et l’œuvre, rééditions de ses grands textes : le centenaire de la naissance d’Albert Camus, né le 7 novembre 1913, est marqué par de multiples parutions. Camus…

Lire la suite

M le maudit

Aujourd’hui objet d’opprobre, Charles Maurras marqua son époque L’an dernier, peu après l’entrée de François Hollande à l’Elysée, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui avait été la porte-parole de Nicolas Sarkozy, mettait en cause Patrick Buisson, le conseiller du candidat battu, l’accusant d’avoir travaillé non au succès du président sortant, mais d’avoir voulu « faire gagner Charles Maurras…

Lire la suite

Ces chrétiens face à l’islam

Alors que la cohabitation entre chrétiens et musulmans, en Afrique, au Moyen-Orient et jusque dans les Balkans, se fait de plus en plus difficile, des hommes ou des femmes d’Eglise, la foi chevillée au corps, continuent leur mission. Par Jean-Marie Guénois et Jean Sévillia.        Enlevé dans sa paroisse du nord du Cameroun, le…

Lire la suite

La faute du Kaiser

L’hégémonie allemande voulue par Guillaume II a préparé la guerre de 14      Alors que l’actualité internationale est commandée, à propos de la crise syrienne, par le bras de fer entre Obama et Poutine et par les divisions entre Européens, se replonger dans le monde d’il y a un siècle, c’est à la fois retrouver…

Lire la suite

Cosas de España

Une Espagne plus européenne qu’on ne le croit.      A part une vague idée de la guerre cruelle que menèrent les armées napoléoniennes dans la péninsule Ibérique, ou le nom de Franco – évoqué pour le honnir – et celui de Guernica – cité avec apitoiement -, que savent les Français de l’histoire de l’Espagne…

Lire la suite

Entre le sabre et le Code civil

Une grande biographie signée Patrice Gueniffey montre en Napoléon Bonaparte le prototype de l’individu moderne.       En 2013, comment dire du neuf sur Napoléon alors qu’il s’est écrit sur lui, depuis le XIXe siècle, autant de livres que l’on compte de jours depuis sa mort ? A cette question, l’ouvrage que publie Patrice Gueniffey répond de…

Lire la suite

Le testament d’un lieutenant français

Dans son dernier livre, Andreï Makine se demande qui s’intéresse à l’héroïsme patriotique aujourd’hui.      En 2006, Andreï Makine, prix Goncourt 1995 pour Le Testament français, publie Cette France qu’on oublie d’aimer, un essai qui, chez cet auteur né russe et devenu français, résonne comme un cri d’amour envers son nouveau pays, au risque de heurter…

Lire la suite

Cinquante nuances de gris

La fréquentation des archives inexploitées de l’Occupation a permis à Jean-Marc Berlière de remettre en question bien des légendes. Il éclaire aujourd’hui d’un nouveau jour l’assassinat de Georges Mandel.      Le 7 juillet 1944, Georges Mandel est assassiné en forêt de Fontainebleau. Ministre de la IIIe République, arrêté en 1940, acquitté au procès de Riom…

Lire la suite

Ozanam ou le feu de Dieu

Il était un apôtre de la justice sociale.      C’est un anniversaire passé inaperçu de la France officielle, mais il est vrai que Frédéric Ozanam, né il y a deux cents ans, n’est guère à la mode. La biographie que lui consacre Gérard Cholvy, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paul-Valéry-Montpellier III, fait revivre la figure…

Lire la suite

La Wehrmacht, école du crime

De la violence guerrière au crime contre l’humanité      Le 6 mai 1945, Maximilian Siry, un général de la Wehrmacht, prisonnier des Britanniques, s’adresse à l’un de ses codétenus : « On ne peut pas le dire à voix haute, mais nous avons été beaucoup trop mous. Si on était allé au bout des atrocités, si l’on avait…

Lire la suite