Requiem pour un empire

A rebours d’une idée reçue, la disparition de l’Autriche-Hongrie n’était pas écrite avant 1914. C’est bien la Grande Guerre qui, en laminant les fidélités historiques qui liaient entre entre eux ses peuples, a entraîné la mort de l’empire. Le 11 novembre 1918, l’empereur Charles Ier d’Autriche, reclus dans le palais de Schönbrunn qui n’est plus…

Lire la suite

Elections autrichiennes : arrêtons de crier au loup

FIGAROVOX/TRIBUNE – Les élections en Autriche ont vu la victoire des conservateurs (ÖVP) et la percée des «populistes» du FPÖ. Ces deux mouvements pourraient travailler ensemble, témoignant d’une poussée à droite au centre de l’Europe. Jean Sévillia rappelle que la démocratie autrichienne ne fonctionne pas selon les critères du politiquement correct à la française. Dimanche…

Lire la suite

Requiem pour un empire défunt

Dès son accession au trône, en novembre 1916, Charles Ier d’Autriche manifesta le désir de conclure la paix avec l’Entente. Mais le jeune souverain n’avait pas de marge de manoeuvre et les pourparlers secrets engagés en 1917 échouèrent. Le 21 novembre 1916, à la mort de François-Joseph, son petit-neveu Charles lui succède sous la double…

Lire la suite

Vienne : un héritage impérial vivant

A Vienne, dans les magasins pour touristes, François-Joseph et l’impératrice Elisabeth tournent ensemble sur les présentoirs de cartes postales, pendant que leur effigie figure sur des boîtes de chocolats, des puzzles, des porte-clés, des tee-shirts et des statuettes, sans oublier les boules de verre avec de la fausse neige. Si le kitsch Habsbourg fait marcher…

Lire la suite

Autriche : le laboratoire de l’Europe d’après

Elu avec 50,3% des suffrages, l’écologiste Alexander Van der Bellen sera le prochain président de la République d’Autriche. Mais si la Hofburg échappe au candidat du FPÖ, Norbert Hofer, c’est à 30 000 voix près sur environ 4,5 millions de suffrages exprimés. Le cas autrichien est représentatif des bouleversements qui modifient l’équilibre européen.   L’écologiste Alexander Van der…

Lire la suite
Une vue d'ensemble de Bad Ischl en 1864

Bad Ischl, impériale retraite

La station thermale autrichienne fut la résidence d’été de l’empereur François-Joseph et de son épouse, Elisabeth, dite Sissi. Son style et son élégance n’ont pas changé. Des montagnes, des lacs, des villages fleuris, des églises baroques, des auberges cossues et des maisons couvertes de fresques. Clichés ? Qu’y faire si les clichés reflètent la réalité…

Lire la suite
Faire-part de décès de Wolfgang Pfaundler.

Pour saluer mon ami Wolfgang

Hommage à un Tyrolien. Le 20 avril, j’ai perdu un ami. Wolfgang Pfaundler était Autrichien, mais saluer sa mémoire ici revêt un sens car sa vie publique avait été guidée par des principes qui nous réunissaient. En 1941, à 17 ans, il avait participé à la fondation, dans sa vallée du Tyrol, d’un maquis antinazi.…

Lire la suite
Vue de St Johann Kaisergebirge

Tyrol : l’appel des cimes

Des paysages d’une beauté à couper le souffle, de fortes traditions culturelles, une population accueillante : en Autriche, le Tyrol tend les bras aux amateurs de sports de montagne, mais pas seulement à eux. Envie d’oublier l’actualité déprimante ? Besoin de dépaysement sans faire huit heures d’avion ? Pas de problème : on vous conseille…

Lire la suite

Eloge du loden

FIGAROVOX/HUMEUR- L’expression « fascistes en loden » en témoigne: l’étoffe venue du Tyrol est injustement stigmatisée. L’historien Jean Sévillia a décidé de prendre sa défense.      « Fascisme en loden », « bourgeois à loden », « cathos couleur loden » : le loden bashing est tendance ces temps-ci. On pourrait traiter ces propos discriminatoires par le mépris, mais portant le loden…

Lire la suite