Plaidoyer pour la nation

Pourquoi se dissoudre dans l’universel ?      L’élection d’Alain Finkielkraut à l’Académie française, l’autre semaine, aura été un joli pied de nez à tous ceux pour qui la nation est une figure obsolète et qui cherchent à coller des étiquettes infamantes sur ceux qui affirment le contraire. Non que Finkielkraut soit un nationaliste à tout…

Lire la suite

Quand les lignes bougent

Les menaces sur la famille font réagir les musulmans de France.      Après les municipales, l’aveu est venu de Patrick Menucci, candidat malheureux du parti socialiste à la mairie de Marseille : « Le mariage pour tous nous a coûté des voix. Pas chez des catholiques conservateurs radicalisés, mais dans les milieux  musulmans qui ont refusé de…

Lire la suite

Souvenirs de la maison des morts

Le dernier volume de l’édition définitive des l’Archipel du goulag est enfin traduit en français. En dépit des contestations et des critiques, l’oeuvre de Soljenitsyne a fini par ouvrir les yeux à l’intelligentsia sur les crimes du communisme.      Le KGB traquant un manuscrit, un écrivain célèbre expulsé d’URSS, la gauche française hypnotisée par le…

Lire la suite

Quand l’impôt pousse à la révolte

Le mécontentement contre l’impôt n’est pas un sentiment nouveau. Par le passé, il a provoqué de nombreuses jacqueries, des mouvements sociaux et même des rébellions ouvertes contre l’Etat.      En 2014, le taux de prélèvements obligatoires atteindra 46,1 % du PIB. Pour mémoire, il était de 10 % en 1900, époque où le Parlement retentissait…

Lire la suite

Shmuel Trigano, Prix des Impertinents 2013

  Le Prix des Impertinents, qui récompense un essai s’inscrivant à contre-courant de la pensée unique, a été attribué, le 22 octobre 2013, à Shmuel Trigano, pour La nouvelle idéologie dominante, paru aux éditions Hermann. Le jury, présidé par Jean Sévillia, réunit Christian Authier, Jean-Marc Bastière, Jean Clair, Bruno de Cessole, Gabrielle Cluzel, Louis Daufresne,…

Lire la suite

Cécile Duflot en vert et contre tous

Elle ne compte plus ses ennemis, jusqu’au sein de son parti, où elle va tenter de faire élire ce week-end la candidate de son choix pour diriger les Verts. Portrait d’une femme de pouvoir dont François Hollande a besoin.      Ce week-end, une fois de plus, elle sera à la manoeuvre. En sous-main. Car au…

Lire la suite

Camus contre les barbares

L’attitude de Camus vis-à-vis du terrorisme se résume à la formule qu’employait son père devant la cruauté des combattants : « Un homme, ça s’empêche. »        Etudes sur l’homme et l’œuvre, rééditions de ses grands textes : le centenaire de la naissance d’Albert Camus, né le 7 novembre 1913, est marqué par de multiples parutions. Camus…

Lire la suite

M le maudit

Aujourd’hui objet d’opprobre, Charles Maurras marqua son époque L’an dernier, peu après l’entrée de François Hollande à l’Elysée, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui avait été la porte-parole de Nicolas Sarkozy, mettait en cause Patrick Buisson, le conseiller du candidat battu, l’accusant d’avoir travaillé non au succès du président sortant, mais d’avoir voulu « faire gagner Charles Maurras…

Lire la suite

Le testament d’un lieutenant français

Dans son dernier livre, Andreï Makine se demande qui s’intéresse à l’héroïsme patriotique aujourd’hui.      En 2006, Andreï Makine, prix Goncourt 1995 pour Le Testament français, publie Cette France qu’on oublie d’aimer, un essai qui, chez cet auteur né russe et devenu français, résonne comme un cri d’amour envers son nouveau pays, au risque de heurter…

Lire la suite

Péguy cent ans après

Le 5 septembre 1914, l’écrivain est mort debout, à la tête de sa section      Le 5 septembre 1914, à 17 heures 20, le lieutenant Charles Péguy, matricule 163, classe 1893, meurt d’une balle en plein front, à Villeroy (Seine-et-Marne), lors d’une journée de combat qui a coûté au 276e régiment d’infanterie, son unité, 27…

Lire la suite