Le livre noir des complices

Si la tyrannie communiste a pu se maintenir pendant plus de sept décennies, elle l’a dû aux relais dont elle a bénéficié à l’Ouest. Thierry Wolton a fait le tour d’horizon des « idiots utiles ».   Journaliste, essayiste et historien, Thierry Wolton est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages traitant de politique française et de relations internationales, dont…

Lire la suite

Requiem pour un empire

A rebours d’une idée reçue, la disparition de l’Autriche-Hongrie n’était pas écrite avant 1914. C’est bien la Grande Guerre qui, en laminant les fidélités historiques qui liaient entre entre eux ses peuples, a entraîné la mort de l’empire. Le 11 novembre 1918, l’empereur Charles Ier d’Autriche, reclus dans le palais de Schönbrunn qui n’est plus…

Lire la suite

Elections autrichiennes : arrêtons de crier au loup

FIGAROVOX/TRIBUNE – Les élections en Autriche ont vu la victoire des conservateurs (ÖVP) et la percée des «populistes» du FPÖ. Ces deux mouvements pourraient travailler ensemble, témoignant d’une poussée à droite au centre de l’Europe. Jean Sévillia rappelle que la démocratie autrichienne ne fonctionne pas selon les critères du politiquement correct à la française. Dimanche…

Lire la suite

Au temps des chevaliers

Dans les spectacles historiques, les films ou dans les romans, ils font rêver toutes les générations. Mais qui étaient vraiment les chevaliers ? Depuis une vingtaine d’années, les historiens ont beaucoup travaillé sur la question. Révisant nombre d’idées reçues.   Par Jean Sévillia   Cet été, comme tous les ans, « la Légende des chevaliers », spectacle joué…

Lire la suite

Reines d’un jour, reines de toujours

Evelyne Lever publie un « Dictionnaire amoureux des reines ». Une galerie de portraits à travers un millénaire de l’histoire européenne. Cela ne se fait pas de mentionner l’âge des femmes, mais dans son cas, on fait une exception : le 21 avril dernier, Elisabeth II a fêté ses 91 ans. A la mort du roi de Thaïlande,…

Lire la suite

La nouvelle bataille d’Alger

En qualifiant la colonisation française en Algérie de « crime contre l’humanité » et de « barbarie », Emmanuel Macron a jugé de façon péremptoire cent trente années d’administration française d’où est né l’Etat algérien.   Qui aurait pu prévoir, plus d’un demi-siècle après la décolonisation, que ce pan de l’histoire de France s’inviterait dans la campagne présidentielle de…

Lire la suite

Les 21 jours qui firent tomber les Romanov

Il y a cent ans, en février-mars 1917, une révolution éclatait à Petrograd, la capitale de la Russie, provoquant la chute de Nicolas II et d’un empire multiséculaire. La fin des Romanov préparera le terrain à la seconde révolution russe, la révolution bolchevique d’octobre 1917, qui, elle, changera le monde. Récit.   Petrograd, 23 février…

Lire la suite

Requiem pour un empire défunt

Dès son accession au trône, en novembre 1916, Charles Ier d’Autriche manifesta le désir de conclure la paix avec l’Entente. Mais le jeune souverain n’avait pas de marge de manoeuvre et les pourparlers secrets engagés en 1917 échouèrent. Le 21 novembre 1916, à la mort de François-Joseph, son petit-neveu Charles lui succède sous la double…

Lire la suite

La colonisation et le non-sens historique d’Emmanuel Macron

FIGAROVOX/ENTRETIEN – Alors qu’Emmanuel Macron a qualifié la colonisation de crime contre l’humanité, Jean Sévillia explique pourquoi une telle déclaration est un non-sens historique. L’historien estime que l’on ne peut pas jeter ainsi «l’opprobre sur les Européens d’Algérie, les harkis, et leurs descendants».   Lors de son déplacement en Algérie, Emmanuel Macron a accordé un…

Lire la suite

A propos de l’identité

La parution simultanée, au mois de janvier, du livre de Laurent Dandrieu, Eglise et immigration, le grand malaise (Presses de la Renaissance) et de celui d’Erwan Le Morhedec (alias Koz sur les réseaux sociaux), Identitaire, le mauvais génie du christianisme (Cerf), a récemment déclenché, autour du concept d’ « identité », une vive controverse dans les milieux…

Lire la suite