Himmler, l’âme damnée du Führer

Chef suprême de la SS, responsable de la Gestapo et organisateur de la « solution finale », Heinrich Himmler fut le second d’Adolf Hitler. Une biographie raconte le parcours de ce terrifiant bureaucrate de la mort. Himmler, connais pas. Si Hitler a été l’objet d’innombrables livres, le factotum de l’entreprise nazie a moins suscité la…

Lire la suite

Bismarck, le rude père de l’unité allemande

Il gouvernait « par le sang et par le fer ». Et c’est ainsi qu’Otto von Bismarck parviendra à l’unification politique de l’Allemagne autour de la Prusse, il y a 140 ans. < Les Français ont peu de raisons de l’aimer : il fut jadis leur implacable adversaire. Et pourtant, Bismarck, personnage majeur de l’histoire…

Lire la suite

Espagne, 1936-1939 : la guerre sans pitié

Atroce guerre civile, la guerre d’Espagne fut aussi un conflit idéologique aux dimensions internationales. Stanley Payne, un Américain enfin traduit en français, raconte cette tragédie sans parti pris. Légende noire contre légende dorée : il est peu d’événements à avoir suscité autant d’interprétations manichéennes et simplistes que la guerre d’Espagne. Outre-Pyrénées, au temps de la…

Lire la suite

Le défi de l’islam

S’il est difficile d’observer la question du point de vue de Sirius, avec détachement, tant l’affaire met réellement en cause notre avenir, il serait intéressant, sur le plan de l’histoire des idées et de l’histoire tout court, de dresser un parallèle entre le regard que portait la société européenne sur le communisme, il y a…

Lire la suite

Staline le monstre froid

Successeur de Lénine, Joseph Staline a régné sans partage sur l’Union soviétique de 1929 à 1953. Bolchevique de la première heure, ce dictateur est responsable d’innombrables crimes contre l’humanité. S’il n’était pas mort, Georges Frêche aurait-il été jusqu’au bout de son projet ? Aux statues qu’il avait fait installer à Montpellier (Jaurès, de Gaulle, Churchill,…

Lire la suite

Jean Raspail visionnaire

L’Académie française n’a pas voulu de lui, les critiques littéraires le dédaignent, et sa mauvaise réputation n’est plus à faire. Mais Jean Raspail s’en moque, car il possède ce qu’il y a de plus précieux pour un écrivain : des lecteurs. Et des lecteurs, il va en gagner de nouveaux avec la réédition du Camp…

Lire la suite

Crise de la citoyenneté

Réponse à l’enquête menée par la revue Historia sur le thème « Sauvons l’Histoire ». Oui, l’histoire est en crise, oui l’apprentissage de l’histoire est menacé. De multiples explications d’ordre spécialisé sont avancées qui, d’inégale importance, ont toute leur valeur. Pour ce qui regarde l’enseignement secondaire, par exemple, la diminution des horaires consacrés à l’histoire ou les…

Lire la suite

Le nazisme, une histoire allemande

La folle et criminelle entreprise hitlérienne prétendait réduire les fractures de la société allemande héritées de l’histoire. Pour n’aboutir qu’à un désastre. Accolant deux réalités que la pensée dominante se refuse à associer, le titre du livre surprend : Nazisme et révolution *. Le sous-titre également : Histoire théologique du national-socialisme, 1789-1989. Que vient faire…

Lire la suite

Le vrai visage de Louis-Philippe

Trop révolutionnaire pour les royalistes, trop royaliste pour les révolutionnaires, Louis Philippe peine à trouver sa place dans l’histoire de France. Une biographie lui rend justice. De son vivant, des caricatures de Daumier (la célèbre poire…) aux formules assassines de Chateaubriand dans les Mémoires d’outre-tombe, il avait déjà mauvaise image. La postérité a poursuivi Louis-Philippe…

Lire la suite

De l’Histoire à la police du passé

Petite histoire de l’historiquement correct. La polémique aura duré plus de trois ans. Elle n’est sans doute pas terminée, mais le projet de la maison de l’Histoire de France semble, désormais, engagé de façon irréversible. Bien que guère réputé pour son goût du passé et sa culture historique, Nicolas Sarkozy demandait, peu après son élection…

Lire la suite