Une épopée chinoise

Quatre hommes ont dominé la Chine au XXe siècle.     En reconnaissant la Chine populaire, en 1964, à une époque où le monde était divisé entre l’Est et l’Ouest, le général de Gaulle choisissait le principe de réalité : au-delà du système communiste qui régnait à Pékin, il y avait la Chine, pays-continent appelé à…

Lire la suite

La fin de la Vieille Autriche

La Grande Guerre viendra à bout de l’empire des Habsbourg Lorsqu’on évoque la Vienne des années 1900, capitale du Jugendstil, de l’Art nouveau et de la Sécession, ville marquée par l’architecture d’Otto Wagner, la peinture de Klimt, la musique de Schönberg ou le théâtre de Schnitzler, il est trop souvent convenu, en France, de parler de…

Lire la suite

Il y a 800 ans, Saint Louis

Comment gouverner en sauvant son âme.      Il y a exactement huit cents ans, le 25 avril 1214, le futur Louis IX voyait le jour à Poissy. Celui qui deviendrait Saint Louis reste une des plus prestigieuses figures de notre histoire. Est-ce parce qu’il était roi et qu’il a été canonisé que la République laïque se montre…

Lire la suite

Souvenirs de la maison des morts

Le dernier volume de l’édition définitive des l’Archipel du goulag est enfin traduit en français. En dépit des contestations et des critiques, l’oeuvre de Soljenitsyne a fini par ouvrir les yeux à l’intelligentsia sur les crimes du communisme.      Le KGB traquant un manuscrit, un écrivain célèbre expulsé d’URSS, la gauche française hypnotisée par le…

Lire la suite

Péguy cent ans après

Le 5 septembre 1914, l’écrivain est mort debout, à la tête de sa section      Le 5 septembre 1914, à 17 heures 20, le lieutenant Charles Péguy, matricule 163, classe 1893, meurt d’une balle en plein front, à Villeroy (Seine-et-Marne), lors d’une journée de combat qui a coûté au 276e régiment d’infanterie, son unité, 27…

Lire la suite

Pierre Nora, instituteur national

Le père des « Lieux de mémoire » se penche sur l’identité française.      « Chacun le sait : il y a une altération très profonde du type de France qui nous a été léguée et dans laquelle les plus âgés d’entre nous ont été élevés. » Pierre Nora s’en défendra, mais il est difficile de ne pas…

Lire la suite

Qui était La Rocque

Des carnets inédits du chef des Croix-de-Feu      Sur la couverture du livre, la photo montre des rangées d’hommes coiffés d’un béret, défilant devant la statue de Jeanne d’Arc, rue de Rivoli, à Paris, en 1935. A leur tête, le colonel de La Rocque, chef des Croix-de-Feu. Le titre, Je suis républicain, contraste avec l’image.…

Lire la suite

Quand l’impôt pousse à la révolte

Le mécontentement contre l’impôt n’est pas un sentiment nouveau. Par le passé, il a provoqué de nombreuses jacqueries, des mouvements sociaux et même des rébellions ouvertes contre l’Etat.      En 2014, le taux de prélèvements obligatoires atteindra 46,1 % du PIB. Pour mémoire, il était de 10 % en 1900, époque où le Parlement retentissait…

Lire la suite

Enfances couronnées

Peut-on être un roi quand on est encore un enfant ? Peut-on être un enfant quand on DOIT être un roi ? Un beau livre d’Eve de Castro.      Il est plusieurs manières d’aborder l’histoire. Celle des chercheurs patentés, qui travaillent dans les archives et les documents d’époque. Celle des passionnés, qui peuvent être enseignants,…

Lire la suite

Shmuel Trigano, Prix des Impertinents 2013

  Le Prix des Impertinents, qui récompense un essai s’inscrivant à contre-courant de la pensée unique, a été attribué, le 22 octobre 2013, à Shmuel Trigano, pour La nouvelle idéologie dominante, paru aux éditions Hermann. Le jury, présidé par Jean Sévillia, réunit Christian Authier, Jean-Marc Bastière, Jean Clair, Bruno de Cessole, Gabrielle Cluzel, Louis Daufresne,…

Lire la suite