La Wehrmacht, école du crime

De la violence guerrière au crime contre l’humanité      Le 6 mai 1945, Maximilian Siry, un général de la Wehrmacht, prisonnier des Britanniques, s’adresse à l’un de ses codétenus : « On ne peut pas le dire à voix haute, mais nous avons été beaucoup trop mous. Si on était allé au bout des atrocités, si l’on avait…

Lire la suite

Bonne nouvelle à Rome

La foule, place Saint-Pierre, ne réagit pas comme les médias      Quand cette chronique paraîtra dans l’Homme nouveau, son objet sera déjà lointain, mais pas la leçon à en tirer. C’est elle qu’il faut retenir.      Depuis l’élection du pape François, les dépêches des agences de presse concernant le Vatican contenaient tous les clichés auxquels nous pouvions…

Lire la suite

Franz Stock, un archange en enfer

Une figure de la réconciliation franco-allemande      Le 22 janvier 1963, le général de Gaulle et le chancelier Adenauer signent un traité d’amitié préludant à une coopération accrue entre la France et l’Allemagne, en matière de politique étrangère, de défense et d’éducation. L’accord de l’Elysée pose les bases du couple franco-allemand, qui sera le moteur de la…

Lire la suite

Cinquante nuances de gris

La fréquentation des archives inexploitées de l’Occupation a permis à Jean-Marc Berlière de remettre en question bien des légendes. Il éclaire aujourd’hui d’un nouveau jour l’assassinat de Georges Mandel.      Le 7 juillet 1944, Georges Mandel est assassiné en forêt de Fontainebleau. Ministre de la IIIe République, arrêté en 1940, acquitté au procès de Riom…

Lire la suite

Août 1914, été tragique

L’Europe s’est précipitée les yeux fermés vers l’abîme.      Le 28 juin 1914, le continent européen est en paix. Trente-sept jours plus tard, il s’engage dans une guerre qui mobilisera 65 millions de soldats, abattra trois empires, écrasera les vaincus et laissera les vainqueurs épuisés et ruinés. Plus de 20 millions de militaires et de…

Lire la suite

Le Roi-Soleil côté ombre

Louis XIV avait sans doute trop le goût du secret.      Louis XIV passait pour un homme secret, au point d’induire en erreur son entourage sur la vérité de ses pensées. Brienne, le fils du secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, qui l’avait beaucoup côtoyé dans sa jeunesse, témoignera s’être trompé sur sa personnalité : « Il se cachait…

Lire la suite

Les leçons de François Furet

Il fut l’historien de l’échec de l’idée révolutionnaire.      Fin 1988, Bernard Pivot recevait François Furet à la télévision. Nous étions à la veille du bicentenaire de la Révolution. Confessant s’intéresser à la question depuis la troisième ou la seconde, l’historien dressait ce constat : « Le sujet central de mon existence intellectuelle, c’est la Révolution. » Une…

Lire la suite

Eh les filles, enlevez votre bonnet phrygien

Pour traduire la défense de la liberté contre la dictature, le symbole est vraiment mal choisi.      Une remarque préalable : les Manifs pour tous, je les ai toutes faites, et ma famille de colleurs, tracteurs et veilleurs également. Par conséquent, qu’on ne me fasse pas le procès du grincheux qui boude dans son coin. Mais…

Lire la suite

Le martyre du Cambodge

Les Khmers rouges ont tué près du quart de leur peuple.      Le 17 avril 1975, les Khmers rouges entrent dans Phnom Penh. En quarante-huit heures, la ville est vidée de ses habitants, astreints aux travaux forcés. Les massacres commencent aussitôt, visant les intellectuels, les bourgeois, les cadres de l’ancienne société, puis tous les récalcitrants. Quatre…

Lire la suite

Regroupement familial : un débat interdit ?

Poser la question de l’immigration familiale, comme l’a proposé Manuel Valls, serait une rupture historique.      La question du regroupement familial peut être posée », déclarait Manuel Valls le 20 août, au lendemain du séminaire gouvernemental. Provocation calculée ? Le ministre sait que la majorité de la population, même parmi les électeurs de gauche, estime…

Lire la suite