Portrait de François Mitterrand

L’énigme Mitterrand

Par  /  Catégorie : Religion

Une biographie du Président socialiste publiée par un authentique chercheur.

Encore un livre sur François Mitterrand ? A l’approche de 2016, qui verra le centième anniversaire de sa naissance, le 26 octobre, et le vingtième anniversaire de sa mort, le 8 janvier, les ambitions éditoriales s’aiguisent. Nous avions signalé ici même, au printemps dernier, la biographie publiée par Michel Winock. De son côté, la productrice Laure Adler, conseiller à la culture du président socialiste de 1989 à 1993, présente, aux éditions Flammarion, 176 « journées particulières » qui, de l’entre-deux-guerres à la fin de sa vie, ont forgé la statue de François Mitterrand. Témoignages, souvenirs, émotions : le livre comblera ceux qui ont cru passer de l’ombre à la lumière le 10 mai 1981, espèce peu répandue chez les lecteurs du Figaro Magazine. A ceux-là, on recommandera au contraire – et chaudement – le livre d’un authentique chercheur : Eric Roussel. Spécialiste de l’histoire politique française du XXe siècle, auteur de biographies de Pompidou, de Jean Monnet, de Charles de Gaulle, de Pierre Mendès France et de Pierre Brossolette, celui-ci a l’habitude des oeuvres écrites au long cours, et réalisées à partir de patientes recherches qu’il mène lui-même dans les archives, en France comme à l’étranger. Ce livre n’échappe pas à la règle. Grâce notamment à des correspondances privées jusque-là inédites, l’historien invite à comprendre la personnalité de François Mitterrand, dont le caractère a été forgé, pendant sa période de formation, par les épreuves de la guerre et par une cruelle déception amoureuse. Pour autant, tout en opérant ce passionnant travail de reconstitution psychologique, Eric Roussel n’en reste pas là. Dans sa quête de documents, il a trouvé de quoi éclairer certains épisodes de la longue carrière d’une figure politique qui a traversé Vichy, la Résistance, la IVe et la Ve République. L’auteur suggère ainsi, au terme d’une démonstration cohérente, que René Bousquet a sauvé la vie de Mitterrand, ce qui expliquerait que leurs liens se soient maintenus si longtemps. Reconnaissant la persistance d’une part d’ombre du personnage, Roussel doute que les historiens de l’avenir parviennent à percer les ultimes mystères de François Mitterrand. Jusqu’au bout, ce dernier restera donc une énigme.

Jean Sévillia

François Mitterrand. De l’intime au politique, d’Eric Roussel, Robert Laffont, 660 p., 22 €.

Mis à jour le 20 octobre 2015